Comment planter le melon jaune ?

493
Partager :

Le melon jaune ou melon canari est un fruit de la famille des cucurbitacées au même titre que la pastèque et les concombres. Étant à la fois désaltérant et diurétique, c’est un fruit hypocalorique aux propriétés anti-cholestérol et anticoagulant. Voici comment planter ce fruit parfumé et savoureux à la délicieuse pulpe blanche.

Procéder au semis du melon jaune

La plantation du melon canari se fait à partir de graines qu’il faut semer et faire germer. Ces graines ont besoin d’eau pour grandir, mais également d’une certaine température et de beaucoup de lumière naturelle. De ce fait, c’est un fruit qui ne peut pas être planté à tout moment de l’année. Les graines sont mises en terre entre mars et mai, pour que les jeunes plants puissent bénéficier de suffisamment de soleil. Dans de nombreuses régions où la température ambiante n’est pas convenable, les graines de melon sont plantées sous serre chauffée. Ils seront ensuite repiqués dans le jardin à la mi-mai, quand le risque de gelée n’est plus important. Certaines régions permettent le semis direct en pleine terre, en suivant certaines dispositions.

A lire aussi : Les meilleures associations de cultures pour optimiser la croissance et la résistance de vos légumes

Sous serre, plantez les graines de melon par groupe de 2 à 3 graines par godet. Le semis doit se faire sur un terreau fin et riche, à 1 cm de la surface. Le trou doit être de la même taille que les graines. Veillez à ce que ces dernières soient plantées de sorte que leur pointe soit dirigée vers le bas. Assurez-vous qu’elles aient suffisamment de lumière et que la température du terreau en journée se situe entre 24 et 35 degrés. Pour le semis en pleine terre, plantez les graines par groupes de 3, pointe vers le bas. L’espace entre chaque poquet doit être de 1 m. La profondeur de semis doit avoisiner les 1,5 cm. Recouvrez les graines de compost et de terre de jardin tamisée puis protégez les plants.

Consignes supplémentaires pour une bonne croissance

Au jardin ou à la serre, la durée de germination est de 7 à 10 jours. Pendant cette période, vous devez veiller à ce que la terre soit toujours humide en effectuant un arrosage constant mais modéré. Après germination, gardez uniquement les plants les plus beaux et les plus vigoureux. Au bout de 4 ou 6 feuilles, taillez la tête de la tige principale pour faire naître de nouvelles ramifications et augmenter vos chances d’avoir beaucoup de fruits. L’arrosage continue d’être régulier et limité, tout en évitant que l’eau touche les feuilles. Faites du désherbage de façon régulière jusqu’au début de juillet où vous pourrez faire le paillage. Vous n’avez plus qu’à attendre vos fruits en prenant des dispositions pour éviter les diverses maladies du melon.

Lire également : Le potager urbain : cultiver ses légumes sur son balcon ou sa terrasse facilement !

Entretenir et arroser le melon jaune

Une fois que vos plants de melon jaune ont bien grandi, vous devez les arroser régulièrement mais modérément. Évitez cependant de mouiller les feuilles car cela peut favoriser l’apparition de maladies telles que l’oïdium ou la pourriture grise.

Vous devez pratiquer un bon désherbage. Effectivement, les mauvaises herbes peuvent concurrencer vos plants en nutriments et en eau, ce qui limiterait leur croissance. Vous pouvez désherber manuellement avec un outil adapté ou utiliser des herbicides naturels.

Pensez aussi à effectuer quelques travaux d’entretien tels que la taille des feuilles abîmées ou malades pour éviter qu’elles ne se propagent au reste du plant. La suppression des fleurs mâles permet quant à elle de concentrer l’énergie du plant sur la production des fruits femelles.

N’hésitez pas à fertiliser votre culture tous les 15 jours environ avec un engrais organique riche en azote pour stimuler la croissance du feuillage, puis avec un engrais riche en potassium lorsque les premiers fruits commencent à se former.

Avec ces conseils simples mais efficaces, vous devriez pouvoir entretenir et arroser correctement votre culture de melons jaunes afin d’obtenir une belle récolte savoureuse !

Récolter et conserver le melon jaune

Une fois que vos plants de melon jaune sont bien entretenus, il est temps de passer à la récolte ! Pour savoir si votre melon est prêt, vous pouvez vérifier quelques indicateurs simples :

• Le fruit doit avoir une belle couleur dorée et uniforme. Évitez les fruits trop verts ou trop mûrs.
• Vous pouvez aussi tapoter légèrement le fruit avec vos doigts. S’il sonne creux, cela signifie qu’il est bien mûr.
• Vérifiez la queue du fruit. Si elle se détache facilement lorsque vous appuyez dessus délicatement, c’est que le melon est prêt à être cueilli.

Pour récolter votre melon jaune, munissez-vous d’un sécateur propre et coupez doucement la queue du fruit pour éviter de l’endommager. Évitez de tirer sur le fruit car cela risquerait d’abîmer les plants restants.

Il existe plusieurs façons de conserver votre récolte fraîche pendant plus longtemps. La première consiste à placer les fruits dans un endroit frais et sec avec une température comprise entre 10°C et 15°C environ (un cellier ou un garage, par exemple). Cette méthode permet aux fruits de continuer leur maturation tout en limitant leur exposition à l’humidité.

Vous pouvez aussi conserver vos melons au frigo, mais attention : ils ne doivent pas être rangés près des légumes comme les tomates qui peuvent accélérer leur maturation ! Conservez-les plutôt à l’écart dans une partie spécifique du frigo.

Vous pouvez aussi congeler votre melon jaune coupé en petits morceaux pour l’utiliser ultérieurement en smoothie ou en sorbet. Pour cela, épluchez et épépinez le fruit avant de le couper et de placer les morceaux dans un sac hermétique au congélateur.

Avec ces quelques astuces, récolter et conserver vos melons jaunes n’aura plus de secrets pour vous !

Partager :