Potager

Comment planter le melon jaune ?

Le melon jaune ou melon canari est un fruit de la famille des cucurbitacées au même titre que la pastèque et les concombres. Étant à la fois désaltérant et diurétique, c’est un fruit hypocalorique aux propriétés anti-cholestérol et anticoagulant. Voici comment planter ce fruit parfumé et savoureux à la délicieuse pulpe blanche.

Procéder au semis du melon jaune

La plantation du melon canari se fait à partir de graines qu’il faut semer et faire germer. Ces graines ont besoin d’eau pour grandir, mais également d’une certaine température et de beaucoup de lumière naturelle. De ce fait, c’est un fruit qui ne peut pas être planté à tout moment de l’année. Les graines sont mises en terre entre mars et mai, pour que les jeunes plants puissent bénéficier de suffisamment de soleil. Dans de nombreuses régions où la température ambiante n’est pas convenable, les graines de melon sont plantées sous serre chauffée. Ils seront ensuite repiqués dans le jardin à la mi-mai, quand le risque de gelée n’est plus important. Certaines régions permettent le semis direct en pleine terre, en suivant certaines dispositions.

A lire aussi : À quelle période planter le poireau pour l’hiver ?

Sous serre, plantez les graines de melon par groupe de 2 à 3 graines par godet. Le semis doit se faire sur un terreau fin et riche, à 1 cm de la surface. Le trou doit être de la même taille que les graines. Veillez à ce que ces dernières soient plantées de sorte que leur pointe soit dirigée vers le bas. Assurez-vous qu’elles aient suffisamment de lumière et que la température du terreau en journée se situe entre 24 et 35 degrés. Pour le semis en pleine terre, plantez les graines par groupes de 3, pointe vers le bas. L’espace entre chaque poquet doit être de 1 m. La profondeur de semis doit avoisiner les 1,5 cm. Recouvrez les graines de compost et de terre de jardin tamisée puis protégez les plants.

Consignes supplémentaires pour une bonne croissance

Au jardin ou à la serre, la durée de germination est de 7 à 10 jours. Pendant cette période, vous devez veiller à ce que la terre soit toujours humide en effectuant un arrosage constant mais modéré. Après germination, gardez uniquement les plants les plus beaux et les plus vigoureux. Au bout de 4 ou 6 feuilles, taillez la tête de la tige principale pour faire naître de nouvelles ramifications et augmenter vos chances d’avoir beaucoup de fruits. L’arrosage continue d’être régulier et limité, tout en évitant que l’eau touche les feuilles. Faites du désherbage de façon régulière jusqu’au début de juillet où vous pourrez faire le paillage. Vous n’avez plus qu’à attendre vos fruits en prenant des dispositions pour éviter les diverses maladies du melon.

A lire également : Comment faire grossir les patates douces ?