À quelle période planter le poireau pour l’hiver ?

997
Partager :

Vous aimez certainement savourer le poireau dans votre cuisine au point de ne pas en manquer. Vous avez raison puisque cette plante potagère consommée comme un légume renferme beaucoup de richesses aussi bien sur le plan culinaire que sur le plan sanitaire. Connaissez-vous la période durant laquelle vous devez planter le poireau pour l’hiver ? Sinon, voici ce qu’il faut savoir.

Voici la période durant laquelle il faut planter le poireau en hiver

Lorsque vous désirez mettre en terre le poireau d’hiver, retenez que deux situations se présentent. La première est que vous avez pris les semis de cette plante chez un producteur agréé ou auprès d’un horticulteur. Dans la seconde situation, vous disposez de vos propres jeunes plants de poireau. Retenez que la période dans laquelle il faut planter le poireau d’hiver se situe entre fin juin et fin juillet, quelle que soit la situation.

Lire également : Protéger efficacement vos légumes des ravageurs et des maladies : Guide complet

Dans d’autres régions, la plantation peut se faire même en août. En repiquant cette plante durant ce moment de l’année, vous êtes sûr de la récolter durant tout l’hiver. Autrement dit, de novembre à avril, vous ne manquerez pas de poireau dans votre cuisine. Avant de planter cette plante, veuillez ne pas utiliser un engrais chimique dans le but d’optimiser le rendement. Le résultat ne sera pas du tout escompté.

Quelles variétés choisir ?

poireau

Lire également : Conseils pratiques pour l'entretien et le soin de votre potager pendant la saison estivale

Après avoir eu connaissance de la période de mise en terre du poireau d’hiver, vous devez également connaître les variétés qu’il faut choisir. En effet, le poireau se décline sous diverses formes. Il s’agit d’opter pour les variétés qui pourront résister aux aléas climatiques hivernaux tels que la fraîcheur, la neige et le gel.

Ainsi, vous pouvez sélectionner le poireau de Liège. Il possède des fûts assez longs et son feuillage est vert. Votre choix peut porter sur la variété baptisée « Saint-Victor » qui dispose d’une grosse portion de tronc avec des feuilles couleur bleu-violet.

Le poireau « Monstrueux de Carentan » avec de gros fûts est également conseillé dans cette période. Si vous voulez, vous pouvez planter le poireau « Blaugrüner Winter » avec des fûts demi-longs et des feuilles couleur bleu vert. Choisissez de repiquer la variété « Bleu de Solaise » qui résiste au froid.

Comment planter le poireau d’hiver ?

Pour planter le poireau d’hiver, vous devez d’abord travailler le sol. Il faut qu’il soit riche et qu’il possède une profondeur souple. Après cela, procédez au ressuyage en séchant les poireaux pendant une à deux journées. Cette phase permet de contourner les agressions teigneuses. Habillez les plants après avoir apprêté des paquets de 20 en les coupant à l’aide d’une paire de ciseaux. Laissez au moins 3 cm des racines, mais arrachez le tiers des feuilles.

La phase d’habillage lutte contre l’évaporation durant la plantation. Enfin, procédez au pralinage qui consiste à mélanger la boue dans de l’eau. Vous pouvez faire la combinaison avec la fiente de vache ou le compost. Trempez alors les semis dans cette solution afin de leur apporter plus de résistance. Faites des trous de 10 cm, mettez-y chaque poireau puis rebouchez. N’oubliez pas de tasser et d’arroser. Il faut 30 cm d’espacement entre les poireaux.

Comment entretenir les poireaux durant l’hiver ?

L’hiver est une période cruciale pour les poireaux. Ils nécessitent un entretien régulier afin de garantir leur croissance optimale et leur bonne santé. Pour cela, pensez à bien choisir des saisons sèches où la pluie se fait rare.

Les poireaux ont besoin d’un arrosage de qualité durant l’hiver pour bien pousser. Le mieux serait alors d’utiliser de l’eau tiède plutôt que froide afin d’éviter tout choc thermique qui pourrait les fragiliser. Il faut être vigilant à ne pas trop arroser non plus car le sol doit rester suffisamment sec.

Pensez à bien pratiquer du binage régulier et léger autour des plants sans toucher leurs racines. Cette opération permet effectivement à la terre de respirer, favorisant ainsi une meilleure pénétration des nutriments dans le sol et donc aux racines des plantations.

Pensez à surveiller attentivement l’état sanitaire des plants durant l’hiver afin de prévenir toute apparition ou propagation éventuelle de maladies comme la teigne ou encore la pourriture due au développement excessif de champignons néfastes pour les poireaux. Pour ce faire, vous pouvez utiliser divers produits phytosanitaires bio disponibles sur le marché.

Les erreurs à éviter lors de la plantation des poireaux d’hiver

Planter des poireaux d’hiver n’est pas une tâche facile. Avec de la patience et un peu d’expérience, vous pouvez y arriver sans trop de difficultés.

Cela dit, vous devez connaître les erreurs fréquemment commises lors de la plantation des poireaux pour éviter toutes complications inutiles. Voici donc quelques-unes des erreurs à éviter lorsque vous plantez vos poireaux en hiver.

La première erreur courante consiste à négliger le choix du sol. Les poireaux ont besoin d’un sol bien drainé pour se développer correctement et ne pas souffrir de maladies comme la teigne ou encore la pourriture due au développement excessif de champignons néfastes pour les plantations. Il est donc recommandé d’utiliser un terreau spécifique contenant suffisamment de sable ou autres matériaux permettant une bonne aération du substrat.

Une autre erreur courante est celle liée au sur-arrosage des plants qui peut provoquer leur affaiblissement voire leur perte totale si l’eau ne circule plus correctement entre leurs racines.

Il ne faut aussi jamais sous-estimer l’importance du désherbage efficace autour des plants durant toute la période hivernale afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement des nutriments nécessaires à leur croissance optimale.

Il faut être attentif aux maladies pouvant affecter les cultures et utiliser, si nécessaire, certains produits phytosanitaires bio appropriés disponibles sur le marché.

Partager :