Comment prélever du compost ?

1408
Partager :

Le compostage est un processus qui favorise la transformation des déchets organiques en présence d’eau et d’oxygène, grâce à des micro-organismes. Pour bénéficier des bienfaits du compost, il faut utiliser une bonne méthode de prélèvement. Découvrez ici les différentes possibilités dont vous disposez pour prélever efficacement votre compost.

 Quand est-ce que le compost peut être prélevé ?

Lorsqu’on veut obtenir du compost, il faut généralement compter entre 6 et 9 mois. En effet,  pour déterminer le moment où le compost arrivera à maturation, il faut se baser sur la nature et la quantité des déchets apportés. Par ailleurs, il faut également prendre en compte les interventions de brassage ainsi que la température extérieure. Ainsi, On reconnaît aisément un compost prêt quand :

Lire également : Comment purifier son eau naturellement ?

Toutefois, l’aboutissement à ce type de résultats est le fruit d’une bonne méthode d’extraction.

Comment s’y prendre pour prélever du compost ?

La manière de récupérer le compost varie en fonction de l’endroit où il se trouve. Il est habituellement dans un jardin ou en bas d’immeubles.

Dans un jardin

Lorsqu’on veut prélever du compost dans un jardin, la meilleure solution est d’avoir deux composteurs. En effet, le premier sera utilisé pour les apports de déchets, et le second pour la maturation. Il est important de suivre ces quelques étapes pour parvenir à prélever comme il se doit le compost :

S’armer d’une bêche

Dans un premier temps, lorsqu’on veut retirer du compost, il est primordial de s’armer d’une bêche. La bêche vous aidera à retirer d’abord la couche supérieure qui n’est pas arrivée à maturation complète.

Étaler une bâche par terre

En un second lieu, si  vous êtes soucieux de la propreté, il vous faut étaler une bâche par terre pour garder l’endroit propre. De ce fait, vous pourrez y déposer la terre. Vous accéderez plus facilement à la partie inférieure qui est le compost.

Enfin, il vous suffira de remettre la couche supérieure dans le second composteur et de renouveler le procédé.

En bas des immeubles

Au niveau des immeubles, le compost mûr se trouve dans un des bacs de maturation. La récolte et la distribution du compost mûr sont laissés à l’appréciation des référents et des habitants de l’immeuble.

En somme, nous pouvons dire que le compost permet d’améliorer la structure et les qualités microbiologiques du sol. Mais il vous faut le prélever convenablement.

Quels sont les outils nécessaires pour prélever du compost ?

Pour prélever du compost, vous devez vous équiper des bons outils. Certains d’entre eux sont indispensables pour faciliter la récupération du compost.

Voici les outils nécessaires pour prélever du compost efficacement :

La bêche est un outil essentiel pour le prélèvement de compost dans un jardin. Elle permet de retirer facilement les couches supérieures qui n’ont pas atteint leur pleine maturité et d’accéder plus facilement à celle située en dessous, qui contient le compost mature.

Tamis ou grille

Le tamisage est une étape importante lorsqu’on veut séparer les éléments encore non décomposés et obtenir un compost fini. Le tamis peut être fabriqué soi-même avec une grille, mais il existe aussi des modèles déjà tout faits sur le marché. On utilise alors la brouette comme support pour y placer le tamis afin que l’on puisse trier rapidement tous les éléments.

Il est recommandé d’opter pour un tamis dont les mailles sont fines, afin d’éviter que des éléments non décomposés ne passent à travers.

Pelle

Une pelle peut être très utile pour transférer le compost dans un sac ou une brouette. Elle permet de transporter plus facilement et rapidement la terre vers l’emplacement souhaité.

Ces outils peuvent vous aider à récupérer efficacement le compost dans votre jardin ou en bas de votre immeuble. Il vous sera alors possible de procéder au triage du compost afin qu’il soit utilisable pour vos plantations et améliore la qualité de votre sol.

Comment utiliser le compost prélevé dans votre jardin ?

Maintenant que vous avez réussi à prélever du compost, il est temps de l’utiliser dans votre jardin. Il existe plusieurs façons d’utiliser le compost prélevé. Vous pouvez simplement l’épandre sur la surface de vos plantations pour protéger les racines et nourrir la terre en profondeur.

Une autre méthode consiste à creuser de petits trous près des plants, y mettre un peu de compost et recouvrir avec une fine couche de terre. Cette technique permet aux nutriments contenus dans le compost d’être absorbés rapidement par les racines sans être gaspillés.

Le compost peut aussi être utilisé pour faire du thé ou une infusion fertilisante. Pour cela, mettez un peu de compost dans un grand récipient rempli d’eau et laissez-le infuser pendant quelques jours. Vous obtenez ainsi une solution riche en nutriments qui peut être vaporisée sur les feuilles des plantations ou arrosée directement au pied des plantations.

Ne jetez pas vos déchets verts ! Ils peuvent être ajoutés au tas de compost pour produire encore plus d’amendements organiques riches en nutriments nécessaires à votre jardin. Utilisez donc tous ces moyens pour tirer parti du potentiel offert par le prélèvement du compost dans votre jardin afin qu’il soit sain et prospère toute l’année durant !

Partager :