Comment construire une piscine en bois ?

94
Partager :

Installer une piscine est tout sauf une mince affaire. Heureusement qu’il existe des alternatives beaucoup plus faciles à mettre en place. On peut citer la piscine en bois qui est souvent disponible en kit. Sa construction est un peu plus simple et moins contraignante. Renseignez-vous sur la législation à ce sujet avant de démarrer les travaux.

Les étapes pour construire une piscine en bois hors sol

L’installation d’une piscine en bois hors sol est relativement plus rapide. Vous pourriez finir en moins d’une journée. Sa présence dans un espace apporte une touche d’esthétique. On les achète généralement sous forme de kit d’installation. Après l’achat de votre kit, prenez le temps nécessaire pour lire la notice. L’installation de votre piscine peut nécessiter certaines spécificités dont vous ne vous rendrez compte qu’en lisant le guide d’installation. Lisez le guide en compagnie de celui qui vous aidera. Eh oui ! Pour mettre en place une piscine en bois, il faut au moins deux personnes.

A lire aussi : Pourquoi isoler dalle en béton ?

Lorsque vous lisez la notice, vous vous rendez compte qu’il est nécessaire d’avoir certains outils. En général, il s’agit d’une serre jointe, d’une visseuse, d’une scie à bois, d’un maillet, d’un niveau, etc. La piscine doit être installée dans un endroit assez plat, sans déformation et surtout stable. Recouvrez l’espace de béton avant de commencer l’installation tout en suivant la notice.

A lire aussi : Quelle est l’utilité du nain de jardin ?

Les étapes pour la construction d’une piscine en bois enterré ou semi-enterré

Les piscines en bois semi-enterrées sont plus faciles à installer que les piscines enterrées. En ce qui concerne le coût, les modèles semi-enterrés se révèlent être les plus chers. Ici, vous aurez probablement besoin d’un professionnel. Même si vous êtes un excellent bricoleur, certaines étapes de la mise en place seront très complexes.

Commencez par choisir la surface pour votre nouvelle piscine en bois. L’idéal est d’opter pour une surface assez plane, stable, solide et très bien ensoleillée. On recommande de s’éloigner un peu des végétaux pour éviter que les feuilles mortes salissent votre eau. Préparez correctement le sol. C’est une tâche complexe qui demande beaucoup d’effort. Il faut des machines spécifiques pour un travail bien fait et rapide.

Vous devriez enlever les cailloux, les racines et posez ensuite la dalle. Le terrassement doit être parfait pour que la piscine soit bien installée et en équilibre. Ensuite, suivez le même processus que pour l’installation d’une piscine hors-sol. La plus grande différence résiderait surtout dans la mise en place de la dalle.

Les formalités administratives pour construire une piscine en bois

Les formalités diffèrent selon trois principaux critères que sont ; le plan d’urbanisme local, le volume de la piscine, et le mode d’implantation. Lorsqu’il n’y a pas un Plan d’Occupation des Sols précis dans votre zone, vous aurez moins de contraintes. Pour les piscines hors-sol, mesurant moins de 1 m et installé à au moins 3 m des limites de votre propriété, vous n’aviez pas de déclaration préalable à faire.

Le propriétaire doit faire une déclaration préalable si sa piscine mesure moins de 100 m², avec la hauteur de la paroi inférieure estimée à moins de 60 cm. Pour ce faire, il faut remplir le formulaire CERFA N° 13 404/01. Par contre, si la piscine occupe plus de 100 m² et/ou avec une hauteur intérieure de la paroi de plus de 60 cm, il faut absolument un permis de construire.

Partager :